ACADÉMIE AUTOMATIQUE VÉTÉRAN BLACK

Un peu d’histoire…

Mardi 6 juin 1944, 00h16mn. C’est à cette heure très précise que les hommes du Major John Howard bondissent des carcasses des six planeurs britanniques qui viennent de se poser.

Objectif, la prise du pont de Benouville « code EUSTON 1 » plus connu sous le nom de « Pegasus Bridge » et du pont de Ranville « code EUSTON 2 » . La mission, « S’emparer des deux ponts par une opération coup de main dont le succès dépendrait de l’effet de surprise, de la rapidité d’exécution et de la détermination » …

En une quinzaine de minutes tout est terminé et le code « Ham and Jam, Ham and Jam, Ham and Jam » est envoyé. Les pertes sont légères, deux soldats tués et quatorze autres blessés. L’opération est un succès.

Ils tiendront jusqu’à 12h02, voyant arriver en renfort les commandos du N°4 de Lord LOVAT avec en tête son cornemuse Bill Millin.

Ce même jour, à 7h32 mn, devant la plage de Sword Beach, dans le Secteur Queen Red, les deux barges LCI n°527 et 523 transportant les 177 fusillés marins commandos Français commandés par le Capitaine de Corvette Philippe KIEFFER ont l’honneur de toucher en premier le sol de France.

Intégrés à la 1st Special Service Brigade de Lord LOVAT , ils sont regroupés au sein du Commando N°4, commandé par le colonel DAWSON. Celui-ci, juste avant l’assaut , juché sur une des barges remplie de commandos Britanniques, se porte à la hauteur des bateaux français et leur crie. « passez les premiers, messieurs les Français »… !!

Ces commandos ont divers objectifs en cette matinée, mettre hors de combat plusieurs pièces d’artilleries constituant la défense du secteur et prendre le Casino de Riva Bella. C’est pendant les combats de rue à Ouistreham que sera tué le lieutenant Augustin Hubert à la tête de sa section K Gun Troop. Il donnera son nom au fameux Commando d’Action Sous-Marine Hubert.

C’est vers 16h00, combattants l’ennemi au fur et à mesure de leur avancée dans les terres qu’ils feront la jonction avec les éléments de la D Compagny du 2nd Bataillon Oxford and Buckinghamshire Light Infantry commandé par le Major John Howard qui s’est emparés dans les premières minutes de cette journée du 6 juin des ponts de Benouville et Ranville.

Comme chaque année, RALF TECH, qui équipe depuis de nombreuses années les opérateurs du Commando d’Action Sous-Marine Hubert ainsi que des opérateurs du SBS Britannique ne pouvait pas ignorer l’anniversaire du débarquement de Normandie.

Nous sommes donc, aujourd’hui, 6 juin 2020, très fiers de vous annoncer le lancement du modèle ACADEMIE Automatique « Veteran » Black. Avec ce modèle notre maison commémore de la plus belle des façons le débarquement de juin 1944 et met à l’honneur tous ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie pour rendre à l’Europe toute entière sa liberté. Sa livrée noire rend particulièrement hommage aux hommes du Major John Howard qui avaient été les premiers à sortir de leurs planeurs le 6 juin à 0h16.

Avec la ACADEMIE « Veteran » Black nous avons souhaité mixer l’histoire et les histoires… Une base automatique et vintage de taille raisonnable… Des codes visuels se référant à la seconde guerre mondiale assumés… Un bracelet Marine Nationale en authentique sangle de parachute… Les forces spéciales françaises et britanniques… La nuit et le jour.

Les caractéristiques techniques de la ACADEMIE Automatique « Veteran » Black :

> Mouvement mécanique à remontage automatique RTA003®

> Réserve de marche jusqu’à 44 heures

> Étanchéité réelle 200M / 660FT 

> Fonctions heures, minutes, secondes,

> Boîtier en acier chirurgical 316L satiné avec traitement PVD noir d’un diamètre de 41mm (hors couronne)

> Verre saphir ultra-bombé « glassbox » traité anti-reflets face intérieure de 2,5 mm d’épaisseur

> Couronne vissée

> Fond vissé avec inscription du numéro dans la série.

> Bracelet MN 22mm avec boucle noire et bracelet silicone type « Tropic » 22/20mm

> Fabriquée en France