WRV Chronographe Automatique Barracuda

Le 5 juillet 2005, en Corse, le plongeur français Pascal Bernabé battait le Record du Monde de profondeur en Plongée sous-marine autonome (sans assistance et sans possibilité de sauvetage en cas d’accident au fond).

Il portait ce jour-là, en plus de ses ordinateurs de plongée, la première montre réalisée par RALF TECH, la WR1, du nom du record.

Pascal Bernabé atteignait -330 mètres au bout de 35 minutes de descente dans le noir absolu et mettait près de 9 heures pour remonter en changeant 26 fois de bouteilles et en marquant de nombreux paliers de décompression.

Ce record constitue un exploit humain et technologique. Aucune autre montre de série n’est à ce jour descendue aussi profond au poignet d’un plongeur autonome.

45 jours après l’arrivée du modèle WRV Chronographe Automatique Tachymètre, RALF TECH est fier de vous présenter sa variante plongeuse, la WRV Chronographe Automatique Barracuda.

14 ans après le record du Monde, la WRV Chronographe Automatique Barracuda est également l’héritière directe de la WR1 de 2005.

Très inspirée par les années 70, la WRV est un trait d’union entre deux époques. A la fois vintage et actuelle, elle marie avec bonheur le meilleur des deux univers à travers des courbes complexes et élégantes qui rendent hommage aux codes visuels des seventies tout en utilisant les technologies d’aujourd’hui. Reprenant les lignes et les codes de la WRV, la nouvelle venue n’en partage pourtant aucune pièce. Car il s’agit bien d’un modèle 100% nouveau qui a été présenté à Bâle en mars dernier.

Un nouveau boitier : 43,9mm c’est le diamètre du nouveau chronographe WRV. Alternant surfaces polies et satinées il héberge une couronne revenue à 3 heures (elle était décentrée sur la WRV automatique) et deux poussoirs à 2 et 4 heures. Ces poussoirs qui permettent d’activer le chronographe sont bien entendu – montre professionnelle oblige – vissés pour empêcher tout déclenchement intempestif.

Enfin, le verre saphire situé à son sommet mesure 3,5mm d’épaisseur et en fait un des plus épais de la production horlogère actuelle, étanchéité oblige.

Un nouveau mouvement : Fabriqué au Japon, le nouveau mouvement RT002® est un chef-d’œuvre horloger. Ce mouvement chronographe automatique, possède 292 pièces et 34 rubis alliant parfaitement la tradition horlogère mécanique et la fonction chronographe de haute précision.

Point important, le mécanisme d’activation du chronographe est constitué d’une roue à colonnes. Considérée par l’industrie comme par les collectionneurs comme le mécanisme chronographe le plus convoité, la roue à colonnes offre une sensation tactile très douce grâce à son embrayage vertical, ce qui la rend beaucoup plus agréable à utiliser que le système chronographe à levier à came horizontal utilisé dans les mouvements Suisses traditionnels.

Un nouveau cadran : Panda… Ce nom bien connu des collectionneurs avertis signifie que, tels les ours pandas sont qui sont noirs et blancs, avec des yeux et une truffe noire se détachant sur leur pelage blanc, le cadran des nouvelles WRV Chronographe Automatique est blanc avec des compteurs noirs ou – et l’on parlera de Panda Inversé – noir avec des cadrans blancs. Très inspirée par les chronographes des années 60, la WRV Chronographe Automatique « Barracuda » nous replonge avec délice dans cette époque où la plongée sous-marine était un sport dangereux réservé à un public averti.

Un nouveau bracelet : soutenue par un bracelet MN en sangle de parachute ventral, la WRV Chronographe Automatique « Barracuda » souligne le lien fort qui uni RALF TECH et la Marine Nationale. En effet, ce système fut inventé dans les années 70 par les commandos de marine car à l’époque les montres qui leurs étaient livrées l’étaient… sans bracelet ! Ce bricolage astucieux d’alors est depuis devenu synonyme d’efficacité et de confort au porté.

Un nouvel atelier : Encore une fois, RALF TECH, maison française s’applique à faire travailler des artisans français. La nouvelle WRV Chronographe Automatique est donc assemblée en France et très précisément à Paris.

La WRV Chronographe Automatique « Barracuda » se décline en 3 versions différentes, une avec cadran Panda et deux avec cadran Panda inversé, 2 avec un boitier en acier chirurgical 316L et une avec boitier revêtu de PVD noir.

Les caractéristiques techniques de la WRV Chronographe Automatique Barracuda :

> Mouvement mécanique chronographe à remontage automatique RTAC002®

> Chronographe à déclenchement par roue à colonne et embrayage vertical 

> Réserve de marche supérieure à 45 heures

> Étanchéité réelle 200M / 660FT 

> Fonctions heures, minutes, secondes, chronographe, calcul du temps d’immersion par lunette graduée.

> Boîtier en acier chirurgical 316L satiné et poli selon les surfaces d’un diamètre de 43,9mm (hors couronne et poussoirs) et boitier en acier chirurgical 316L satiné recouvert de PVD noir dans sa version Black.

> Lunette unidirectionnelle professionnelle 120 clics, insert aluminium noir.

> Verre saphir bombé traité anti-reflets face intérieure de 3,5 mm d’épaisseur

> Couronne et poussoirs vissés.

> Fond vissé avec inscription du numéro dans la série.

> Bracelet Marine Nationale noir et bracelet silicone noir

> Made in France